Ces 13 formats de podcasts qui captiveront vos auditeurs

Connaissez-vous les formats de podcasts actuels ? Quels formats sont les plus adaptés pour captiver vos (futurs) auditeurs ? Créatifs, décideurs, voici des éléments de réponse pour vous guider…

Les podcasts ont le vent en poupe ! Même si ces contenus audios ne sont pas encore connus de tous, de nombreuses marques, tous secteurs d’activités confondus, ont entendu l’appel que leur font, indirectement, leurs clients. Les radios, elles-mêmes, prennent de plus en plus le pli et proposent leurs propres podcasts (en replay ou en créant des podcasts natifs).

Replay ou natif ?

Précisons tout d’abord qu’il existe 2 grandes catégories de podcasts : les podcasts en replay et les podcasts natifs. Les premiers sont des rediffusions de programmes déjà existants alors que les seconds sont des programmes créés de toutes pièces pour une diffusion en podcast.

Le podcast de replay radio

Rien de plus simple pour une radio que d’enregistrer ses émissions et de les proposer ensuite en replay, en écoute différée, sur podcast.
Ce format nécessite peu de recherches créatives et peut être un premier pas vers les podcasts, tester l’intérêt des auditeurs.

Le podcast de replay TV

Il s’agit ici d’extraire la bande-son du programme diffusé et de la proposer en podcast.
Ce format de podcast également nécessite peu de recherches créatives mais pesez bien le pour et le contre avant de vous lancer : votre émission sera-t-elle « compréhensible » sans ses images ?

Passons maintenant aux podcasts natifs c’est-à-dire conçus spécialement pour une diffusion sur podcast :

Le podcast en solo

Seul au micro, un podcasteur propose un thème et l’expose à ses auditeurs.
Ce format présente une apparente simplicité mais nécessite une rigoureuse préparation.

Le podcast-entretien

Comme son nom l’indique, il s’agit ici de proposer des entretiens avec des personnes sélectionnées par vos soins.
Ce format nécessite une grande attention de la part de l’auditeur et présente donc l’avantage d’une potentielle grande fidélité si le tout est bien mené (choix des personnes, des questions, pauses, etc).

Le podcast-conversation

Un groupe de personnes se réunit autour d’une table et échange autour d’un ou plusieurs thèmes définis à l’avance.
Ce format peut être très convivial à condition de bien veiller au respect de la parole afin que l’auditeur ne se retrouve pas noyé par le flux conversationnel. Dans le podcast-conversation, la créativité est un élément essentiel.

Le podcast musical

Un podcast dans lequel la musique et/ou les chanteurs sont mis à l’honneur. Portraits d’artistes, de musiciens, entretiens, rétrospectives, musique seule, etc. Vous pouvez mettre en avant l’aspect rétrospectif aussi bien que l’avant-garde voire ne diffuser que la musique seule, sans voix-off.
Ce format présente l’avantage d’être basé sur une thématique assez légère : ce podcast peut s’écouter partout et, pourquoi pas, en famille.

Le podcast basé sur des faits réels

Un podcast qui prend les auditeurs par la main et les emmène sur la trace de faits (souvent sensationnels) ayant réellement eut lieu. Si les auditeurs réussissent vite à s’identifier aux personnages de votre histoire, à ressentir de l’empathie ou au contraire de l’effroi, c’est de bonne augure pour vos statistiques d’écoute !
Ce format fait partie de ceux qui connaissent le plus de notoriété aux Etats-Unis.

Le podcast de fiction sonore

Un véritable petit bijou de la création artistique sonore. L’auditeur est happé par la qualité du son (souvent binaural) et l’ambiance rendue. Une œuvre de fiction ou de théâtre sied particulièrement bien à ce type de podcast.
Ce format nécessite cependant un équipement à la pointe de la technologie, un très bon scénario, des acteurs, etc.

Le podcast quotidien

Un podcast distribué chaque jour auprès des auditeurs.
Ce format est à double tranchant puisqu’avec cette fréquence de publication vous pouvez potentiellement capter de nombreux auditeurs mais… il faut tenir le rythme ! Choix des sujets, intervenants, enregistrement, montage, etc. Prévoyez bien vos échéances et contraintes avant de vous lancer dans ce format de podcast exigeant.

Le podcast instructif

Avec ce format, le podcasteur apprend quelque chose à ses auditeurs, à visée de culture générale ou de formation.
Ce format est très prisé par les podcasts de langues mais vous pouvez bien sûr concevoir un podcast instructif sur tous les sujets.

Le podcast d’investigation

Un podcast où des journalistes enquêtent sur un sujet. L’auditeur suit pas à pas leur avancée dans l’enquête.
Ce format peut susciter chez vos auditeurs l’envie impatiente d’écouter le prochain épisode. On ne compte plus le nombre de podcasts d’investigation ayant connu un retentissant succès outre-Manche et outre-Atlantique, notamment ceux basés sur le « True Crime » (des crimes réellement commis mais non résolus ou bien sur lesquels les enquêteurs choisissent de refaire le parcours).

Le podcast-narration

Le podcasteur relate une histoire à ses auditeurs. Il peut s’agir de fictions, de contes, de livres audios, d’histoires vraies (parfois extraites de la vie du podcasteur lui-même), etc.
Ce format nécessite l’attention des auditeurs et permet une grande proximité avec eux s’ils aiment votre programme.

Le podcast qui répond à tout

Un type de podcast dans lequel chaque épisode est consacré à répondre à une question que beaucoup se posent.
Grâce à ce format, vous pouvez aussi rebondir sur l’actualité et attirer ainsi des auditeurs friands de comprendre ce qu’il se passe. Un autre avantage est celui de la grande créativité possible.

Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive et il vous est aussi possible de mélanger ces formats pour créer votre propre identité !